1. Identification du corpus et archéologie de l'édition

Date: 
Fri, 09/25/2015 - 09:30
Place: 

IReMus, 2 rue de Louvois, 75002 Paris, salle de réunion, 1er étage

Summary: 

Ce premier séminaire-atelier, dédié au Thesaurus Musicarum Germanicarum, est consacré à la présentation générale du projet ainsi qu'à l'identification fine du corpus. Il s'agira de clarifier les limites géographiques, historiques et thématiques des ouvrages à prendre en compte et de s'interroger – en abordant les sources dans leur matérialité historique – sur la manière dont pourront être considérés les éditions divergentes, les commentaires et traductions ainsi que les variantes typographiques rencontrées parfois au sein de la même édition. Ces problématiques seront abordées à partir du regard croisé de musicologues et de spécialistes du livre. Elles bénéficieront à la fois des interventions des collaborateurs du projet et, grâce au concours de Madame le Professeur Lindmayr-Brandl (Université de Salzbourg), de l'expérience acquise dans le cadre d'un projet connexe: le Catalogue of sixteenth-century German printed music, présenté à cette occasion. Le séminaire-atelier est constitué de deux parties: l'une, publique, donnant lieu à deux communications dans la matinée – l'autre, réservée aux collaborateurs du projet et consistant en des interventions dans le cadre d'une table ronde l'après-midi. Pour le bon déroulement de la journée, merci de bien vouloir confirmer votre venue avant le 20 septembre.

Abstracts: 

9h45 Christophe Guillotel-Nothmann, Paris. Présentation générale du projet et introduction à la journée d'étude.

 

1. Communications

10h00 Andrea Lindmayr-Brandl, Universität Salzburg. Early Music Printing in German Speaking Lands.

This paper is based on a project which focuses on the challenge of music printing as a general phenomenon in the first decades of the 16th century. The research project includes all sources containing printed notation that were produced in the German speaking area. In addition to books of sacred and secular polyphony, it encompasses also theory books with musical examples, broad­sheets with music, liturgical books, instrumental tablatures, hymnals, humanist dramas with music and pedagogical books with examples. This broad perspective provides an insight into the musical world of the period under investigation, as well as the importance and role of early music printing.

With the tool of a database it is now for the first time possible to gain an overview of what has been printed where, when, and by whom between 1500 and 1540 in this specific area. Moreover, it will be possible to show the ratio between different types of sources and explore how it changes over time. Also first answers to questions of repertoire development can be provided. The base of our work are new research methods, such as distant reading and music material studies.

In the second half of my paper I will address some of the problems that occurred to us. Focused on music theory books, I will discuss the complex structure of our database, the notions ‘copy’ and ‘title’ as well as prime and secondary categories of the entries (title, colophon, collation). Three case studies illustrate the question of identity that came up when we studied individual exemplars in libraries. We had to learn that working with early music prints requires a very close look to the individual book as well as a deeper knowledge of the printing process and the printing business.

 

11h30 Ullrich Scheideler, Humboldt-Universität zu Berlin. The German translation of Heinrich Faber's Compendiolum musicae by Christoff Rid.
Heinrich Faber's (born around 1500, died 1552) Compendiolum musicae, a musical elemental textbook, which was first printed in 1548, was one of the most used textbooks on grammar schools in the 16th and 17th century. It was reprinted more than 40 times; in addition adaptions and translations had been published.
In the translation by Christoff Rid, which appeared in 1572, the German text is quite near to the original Latin text. However, there have been made some changes and refinements in the text and more precise presentations in the music examples. Above all, Rid replaced the examples from the music literature. The paper will discuss these modifications and will ask how to interpret these changes.

 

12h30 Pause déjeuner.

 

2. Interventions et table ronde

14h00 François-Pierre Goy, IReMus (UMR 8223) BnF, département de la Musique, Paris. Les sources du projet TMG dans les collections de la BnF : le point de vue d'un bibliothécaire.

Cette communication fait état des titres et des éditions multiples trouvés dans le fonds de la BnF, sans oublier les documents numérisés. Une brève présentation de l'établissement et du département de la Musique permettra de comprendre la répartition des exemplaires entre les départements. Seront également abordés l'état du catalogage et des notices ainsi que les contraintes normatives pour l'enrichissement de celles-ci. Enfin, l'intervention évoquera les perspectives de recherche qui pourraient être menées au sein de la BnF sur ces exemplaires.

 

14h30 Carola Hertel, Université de Strasbourg. Les fonds des bibliothèques strasbourgeoises et leur prise en compte dans le projet TMG. Un premier tour d'horizon. 

La communication présentera les différentes bibliothèques strasbourgeoises et les spécificités de leurs fonds. Seront abordés la méthodologie appliquée lors des recherches et les exemplaires intéressants pour le projet TMG identifiés à l'heure actuelle.

15h00 Christophe Guillotel-Nothmann, IReMus (UMR 8223), Paris. Constitution du corpus et réalisation de notices bibliographiques dans le cadre du projet TMG. Critères, outils et interopérabilité.

Les ouvrages théoriques pris en compte dans le TMG font l'objet de nombreuses éditions,  de commentaires et de traductions contemporaines. De plus, comme tous les ouvrages de typographie traditionnelle, antérieurs à l'invention de la linotype (1886), chaque exemplaire conservé comporte des particularités et doit être considéré comme unique. Cette intervention s'interroge sur la définition du corpus et revient sur la réalisation de notices bibliographiques dans le cadre d'un projet collaboratif. À partir d'études de cas, il s'agira de revenir sur les critères sémantiques et formels à prendre en compte dans les notices bibliographiques. L'intervention présentera les solutions informatiques retenues pour permettre un enrichissement collaboratif et progressif des données. Enfin, seront abordées les questions de partage et de mise en commun des données recueillies.

Hosting and Funding

 
 

Login

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.